Quelles sont les différentes finitions possibles pour mes impressions ?

Après avoir été imprimé, le papier(carton…) peut ensuite être façonné, en fonction des besoins du client.
Le façonnage représente l’ensemble des opérations effectuées après l’impression. Le papier qui sort des imprimantes est repris sur différentes machines afin de lui donner sa forme définitive.

Il existe de nombreuses possibilités de finitions : découpe, pelliculage, reliure, pliage, rainage, perforation, plastification, pose d’œillets …

Avant de passer commande à votre imprimeur, réfléchissez bien

Quelles finitions utiliser et pour quels supports ?

  1. La découpe – le massicotage

    Une fois le papier imprimé, il faut le couper aux dimensions souhaitées. Pour une coupe droite (carte de visite, flyer, affiches, carton d’invitation, papier en-tête…) on utilisera le massicot.
    Il est aussi possible de choisir une coupe arrondie ou à design particulier (forme du logo …) qui est sera par exemple utilisée pour les pochette à rabat, carte d’invitation, faire-part, boîtes …
    > Découpe personnalisée : l’imprimeur étudie vos projets même les plus fous et découpe selon la forme de votre choix.
    > Découpe laser / fraise : La découpe au laser ou la fraise a une précision exceptionnelle qui donne un superbe effet dentelle à votre impression.

  2. Le marquage à chaud – dorure


    Le marquage à chaud est un procédé qui consiste à apposer une pellicule métallique sur l’ensemble d’un support ou juste une zone (quelques lettres d’un texte, une image…).
    Vous avez le choix entre différentes couleurs, les plus utilisés étant les couleurs or et argent.
    > Marquage à chaud or : dorure de votre support
    > Marquage à chaud argent : pour une impression argentée
    Le marquage à chaud est le plus communément employé pour son aspect luxueux : sur les cartes d’invitation, faires-part de naissance, faires-part de mariage, et couverture de livres.

  3. Le gaufrage / l’embossage / Le thermo-relief

    Ce sont des procédés d’impression qui donnent du relief à vos impressions : déformation en creux ou en relief.

  4. Le pelliculage

    Le pelliculage (appelé aussi lamination) est un procédé qui consiste à appliquer une pellicule sur une feuille imprimée.
    L’objectif ici est d’enjoliver vos imprimés, de leur donner un aspect tactile et de les protéger efficacement (le papier est renforcé et sa durée de vie prolongée).
    > Pelliculage mat
    > Pelliculage brillant
    > Pelliculage satiné
    > Pelliculage transparent
    Il est appliqué principalement sur les livrets, pochettes à rabats, cartes de visite et livres.

  5. Le pliage

    Le pliage est utilisé pour les dépliants en plusieurs volets ou les imprimés spécifiques (pyramide 3D…). Les imprimeurs s’adapteront à votre demande :
    > Pli simple
    > Pli accordéon
    > Pli croisé
    > Pliage fenêtre
    > Pli roulé

  6. La plastification

    La plastification est l’application (le plus souvent recto- verso) d’une pellicule plastique transparente (plus ou moins épaisse selon le besoin) sur un imprimé.
    C’est la finition qui protègera le mieux vos imprimés face aux agressions extérieures (pluie, pollution, manipulation et prise en main …).
    Très utilisé sur des format A5, A4 ou A3 : menus, affiches extérieures, fiches ou supports techniques …
    > Plastification mat
    > Plastification brillant
    > Plastification satinée

  7. Le rainage

    Le rainage laisse une empreinte en creux sur les impressions afin d’en faciliter le pliage.
    Il est par exemple indispensable pour les dépliants de fort grammage : pochettes de présentation, dépliants à plusieurs volets…
    Vous pouvez ainsi vous faire livrer par votre imprimeur les documents à plat (sans pliage) et vous charger du pliage manuellement. Vous économiserez ainsi le coût du pliage.

  8. La reliure

    Une fois imprimés, les feuillets de vos documents (livrets, livres) sont assemblés selon l’ordre des pages. Pour les maintenir il faut une reliure. Plusieurs choix s’offrent à vous en fonction de la quantité des feuillets, du rendu esthétique final souhaité et de votre budget :
    > Reliure à spirales (spirale métal ou spirale plastique) : C’est la reliure la plus courante et la plus économique. Elle est particulièrement indiquée pour relier des documents qui sont amenés à être beaucoup manipulés : rapport de stage, rapport d’activité, agenda, ou calendrier chevalet.
    > Reliure avec agrafes (appelée aussi piqûres métal ou piqûres à cheval) : cette finition est souvent utilisée pour les magazines, brochures commerciales, catalogues ou journaux.
    > Dos carré-collé, dos carré agrafé : Le rendu est professionnel, il conviendra parfaitement à un livre ou un rapport de 40 pages ou plus.
    > Dos cousu-collé : Visuellement le plus beau rendu mais aussi le plus onéreux, il est utilisé dans le cadre d’un ouvrage d’art ou d’un support d’exception de l’univers du “luxe” par exemple.

  9. Les vernis

    Le vernis est une couche d’encre transparente qui est appliquée aux impressions.
    Au choix : mat, brillant, satiné, pailleté ou odorant.
    Il est très utilisé pour les cartes de visites.
    Contrairement au pelliculage, le vernis est plus utilisé pour son aspect esthétique que pour son rôle de protection.
    > Vernis sélectif : C’est une couche de vernis brillant qui est appliqué sur des zones spécifiques du document imprimé. Il apporte un effet “luxe”. Il est souvent utilisé pour les cartes de visites.
    > Vernis 3D : Pour donner du relief ou mettre en avant une zone du document (logo …), le vernis 3D est parfait.


L’imprimerie Nouvelle de Marseille possède tout le matériel adéquat pour un façonnage et des finitions de qualité : vernis, gaufrage, pelliculage, dorure, découpe, pliage …
Tout cela peut paraître assez technique, n’hésitez pas à nous contacter, nos experts sont à votre disposition pour discuter de vos projets.

 

photos @freepik